Forum Motards BM'istes

Forum pour les passionnés de motos BMW


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Restauration BMW K1100LT

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 2:25

prepazim


En rodage
En rodage
Salut à tous, je faits ce petit sujet pour montrer le travail de restauration d'un K1100LTdans ses phases d'évolution et cela pas par fièrté mais pour expliquer les problèmes rencontrés et les solutions trouvées. Vu que la moto a fait l'objet d'un démontage quasi complet aussi bien niveau moteur que chassit et carrosserie, mon experience peut s'avèrer bénéfique pour les autres.

CHAPITRE 1: DEMONTAGE GLOBAL DE LA MOTO

1/DEMONTAGE CARENAGE: rien de bien compliqué, repérage des vis et des connections éléctriques, juste être méthodique!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020210.jpg

2/DEMONTAGE DES ELEMENTS DE LIAISON AU SOL: Bien caler la moto en se servant d'équipements adaptés et sécurisés. Niveau de difficulté assez faible mais le reperage des pièces est primordial car les vis proposant des caractéristiques mécaniques calculées ne peuvent faire l'objet d'un remplacement par de la visserie classique. Bien veiller à remonter les pièces démontées au maximum afin de conserver l'ordre de montage. Toujours de la méthode!!!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020211.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020212.jpg

3/DEMONTAGE DU FAISCEAU ELECTRIQUE: Merci BMW pour ces prises variées et au profil unique permettant qu'un seul branchement. De ce fait le repérage n'est pas forcément nécéssaire car en plus les fils sont repèrés d'origine en allemand. Personnellement j'ai faits des photos afin de mémoriser le passage des fils sur le cadre et le moteur.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020213.jpg

4/DESOLIDARISATION DU MOTEUR DU CADRE: Chez moi vis grippées... bras de levier!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020214.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020215.jpg

N'oubliez pas de bien ranger les pièces et cela de manière pratique (Tout ce qui va sur la fourche ensemble, tout les équipement electriques ensemble etc...)
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020216.jpg

FIN DU CHAPITRE 1

2 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 2:46

prepazim


En rodage
En rodage
CHAPITRE 2: RESTAURATION DE LA PARTIE CYCLE

1/REFECTION DU CADRE: Enlèvement de la plaque constructeur, démontage de toutes les fixations, les cahoutchoucs, la poignées de béquillage ....
Mauvaise surprise, une soudure à refaire: https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020311.jpg
Ponçage, grattage et dérouillage... de la patience et ne pas avoir peur d'avoir mal aux doigts!!!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020310.jpg
Le cadre n'étant pas encore peint, j'en profite pour changer les chemins de roulements de la potence de la fourche.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020217.jpg
Ensuite, ce que BMW n'a pas fait: application d'un primer antirouille(apprêt/impression) au pistolet pneumatique pour protéger l'acier et les soudures.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020312.jpg
Et enfin, application de la peinture, un beau noir brillant et cela toujours à l'aide d'un pistolet pneumatique.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020313.jpg
Personnellement je trouve le noir brillant bien plus beau que le satiné d'origine et en plus il se nettoie bien mieux!

A suivre...

3 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 7:59

Etienne


Bmiste de Platine
Bmiste de Platine
Bonjour le boulot
Belle leçon de courage

4 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 8:09

denis


Gros Rouleur
Gros Rouleur
Bonjour

Et en plus à mon avis tu peut aussi te permettre d'être "fier"c'est vraiment du beau et bon travail.Moi je dit BRAVO ET FELICITATIONS pour ce post :bien: :gnii:

5 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 8:51

levosg'pat


Livreur de Pizza
Livreur de Pizza
Alors là, chapeau l'artiste :bien:

Merci de nous faire partager en images cette restauration. cheers

Bon courage pour la suite.......

6 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 10:34

Oliew


Membre a vie
Membre a vie
Je n'ai qu'un mot... FELICITATION :bien: cheers
Quel courage de se lancer dans une restauration comme ça !!
C'est sympa de nous en faire profiter avec les photos :wink:
J'attends la suite avec impatience... courage :wink:

http://fbvow.free.fr/

7 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 10:50

Invité


Invité
Bravo pour le travail accompli et merci de nous faire partager ce que je n'aurai jamais le courage de commencer!
J'attends, comme Oliew, la suite avec impatience!

Euh... scratch on s'arrange pour que je puisse te déposer la mienne???? :ptdr:

8 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 13:04

prepazim


En rodage
En rodage
Merci pour vos encouragements, mais sachez que ce genre de travail ne demande que méthode et patience (et aussi de l'outillage adapté!).
Aidé du manuel d'atelier et de la RTM, il n'y a pas beaucoup de difficulté. J'aborderai plus tard la méthode qui m'a permis de redonner une seconde jeunesse à notre éternelle pompe à eau et huile qui vieillit mal. Mais bon j'essaie d'être chronologique dans mon reportage pour ne pas embrouiller!
SUITE...

2/LA PARTIE MOTEUR: Il y a d'autres pièces à repeindre comme le guidon, la bequille, et plein d'autre, cependant je souhaite redonner un coup de neuf aux éléments du moteur; donc on va s'attaquer à ce dernier!
Désossage du moteur, là il y a beaucoup d'étape et être méthodique est une priorité. Vidange de tous les fluides, démontage demarreur, alternateur, pignon conique, bras oscillant, cardan, boite de vitesse, embrayage, radiateur eau, pompe à huile, boite à air, papillons d'admission, rampe à injecteurs, etc...
Personnellement je photographie beaucoup d'étapes afin de bien repèrer les montages des différentes pièces, le numérique nous le permet sans frais, alors abusons!!!
Les différentes étapes du démontage n'ont pas poser beaucoup de problème particulier, si ce n'est quelques empreintes de vis cassées qui ont nécéssité leur usinage et donc leur destruction.
Vive la perçeuse!
Enfin on arrive à cela:
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020110.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020111.jpg
Démontage du carter d'huile, du carter d'embrayage et de l'arbre moteur:
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020112.jpg
Ainsi je posséde maintenant l'ensemble des pièces moteur qui doivent être peintes.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020218.jpg

3/ REFECTION DE TOUTES LES PIECES QUI DOIVENT ETRE PEINTES:
Maintenant, il s'agit de séléctionner les pièces qui nécéssitent un traitement. Personnellement, je suis un maniac pour qui la beauté interieure compte et donc même les pièces qui ne se voient pas recevront un traitement de peinture!
Alors toujours le même refrain: grattage, ponçage, dérouillage... (Là y a vraiment du travail car ma moto est bien rouillée, la pauvre elle a passé 14 années sans garage...)
Voilà quand c'est fini:
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020410.jpg
Mise en appret, vu que c'est de l'acier...
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020416.jpg
Il ya aussi les éléments moteur et transmission: (Je n'ai pas de photo globale alors je montre qu'une partie des pièces à être peintes)
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020411.jpg
ATTENTION: la préparation de ces pièces est primordiales car il s'agit de pièces étant toujours graisseuses et la peinture n'aime pas la graisse!
Pour moi, la méthode: nettoyage au laveur haute pression, grattage avec un tampon genre tampon GEX, le truc vert au dos des éponges, dans les magasins de carrosserie cela se vend. Donc bien casser le brillant de la peinture d'origine. Ensuite j'ai nettoyé avec un dégraissant anti-silicone carrosserie, un professionnel! C'est seulement de la sorte que la peinture pourra adhèrer au support pour un resultat durable.

Enfin passons à la peinture aprés avoir passé une aprés-midi complète à cacher ce qui devait l'être (Bien cacher les surfaces de contact des pièces, la peinture n'est pas de la pâte à joint). Ne pas oublier de dégraisser une dernière fois puis de dépoussièrer avec un tampon d'essuyage avant l'application de la peinture. (Peinture au pistolet pneumatique, la peinture à la bombe est plus qu'à déconseiller)
Enfin voici le resultat et là je trouve que ça en jette! https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020412.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020413.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020414.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020415.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020417.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020418.jpg
Voilà, maintenant comme je n'ai pas de cabine de peinture, je vais les laisser au soleil pour permettre un bon séchage à la peinture. Comme la peinture reste fragile pendant quelques jours, cela me laisse le temps de m'occuper de la refection mécanique du moteur.

A suivre...

9 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 13:56

berlo


Bmiste de Platine
Bmiste de Platine
super "reportage", beau résultat, bravo pour ton courage et ta minutie.
Mais fais attention lors du remontage, tu as un pont en trop Smile !

10 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 14:45

Invité


Invité
salut tres beau tout ca en attente de voir le resultat final . Avec peinture carenage aussi ??

11 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 14:49

joe-flat


Membre a vie
Membre a vie
quel boulot bravo :bien:

12 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 15:12

bucheron08-1


Gros Rouleur
Gros Rouleur
Que dire de plus. Un grand bravo. Connaîs tu les pièces à remplacer déjà, autre que les pompes à huile et à eau. Tu t'es fixé quelle échéance pour la remettre sur ses roues? A voir les photos, elle sera plus belle que la neuve.
Encore bravo pour ce travail et cette leçon de "bricolage". Je ne suis pas sur que la plupart des garages poussent ta minutie et ta rigueur aussi loin.
J'attends avec impatience la suite.
Bon courage
:bien: :bien: :bien:

13 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 11 Mai 2008 - 20:39

rs 25


Gros Rouleur
Gros Rouleur
y a une coulure sur l'ailette N°3 coté gauche du carter !

non, je déconne

encore ............................

14 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 18 Mai 2008 - 10:05

Soustelle


Bmiste d'Argent
Bmiste d'Argent
C'est vraiment magnifique et passionnant.
On attend la suite avec impatience.
Par curiosité, peux-tu donner une idée du temps passé sur chaque étape?
Bon courrage et ne traine pas trop car on attend la suite ....

15 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 18 Mai 2008 - 11:27

xobule


En rodage
En rodage
Mais il est fou!!!! :out:
Merci pour le reportage au cœur du K! :matin:

http://turboflat.blogspot.com/

16 Re: Restauration BMW K1100LT le Dim 18 Mai 2008 - 23:50

prepazim


En rodage
En rodage
Merci encore une fois pour vos réactions!
Concernant vos questions, Oui j'envisage une peinture du carénage, je la veux en grise foncée.
Concernant une échéance, je ne m'en suis pas fixée car je n'arrive jamais à respecter les délais, mais je souhaite la terminer dans moins d'un mois pour pouvoir en profiter pendant la belle saison.
Pour le temps de réalisation: je ne compte pas vraiment mais pour exemple, le dérouillage de la béquille centrale m'a pris 3 heures sans les travaux de peinture! (Faudrait investir dans un kit de sablage!!!) Je suis lent lorsque je travaille (C'est un de mes défauts), cela parce que je suis un peu trop perfectionniste, et c'est chiant de l'être car je suis rarement satisfait du travail final! Enfin pour répondre concrétement, je pense avoir passé un trentaine de journées en travaillant 10 à 12 heures. Mais cela n'est pas encore fini!!!!!????
Bon allez, je vais poursuivre mon "reportage".

17 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 19 Mai 2008 - 0:15

prepazim


En rodage
En rodage
CHAPITRE 3: LA REFECTION DU MOTEUR

1/Démontage de la culasse:
Le moteur étant hauteur d'homme grâce à ma grue d'atelier que je posséde enfin; il est aisé de travailler dans de bonnes conditions de sécurité et de confort. Mon bloc étant déjà dépouillé de bon nombre de périphèriques, je peux donc procéder au démontage de la culasse.
Démontage de tous les carters, celui des arbres à cames, de la distribution et vilebrequin. Aucune difficulté!

On en vient à cela:
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020113.jpg

Démontage de la chaîne de distribution (Attention au calage, cette opération étant facilitée par la présence de répères)
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020114.jpg

Démontage des arbres à cames
ATTENTION, lors de cette opération j'ai faits une faute. En effet, une fois les arbres à cames démontés, les poussoirs calibrés des queues de soupapes sortent tout seul, je parle de ceux côté échappement, car ils sont inclinés vers le bas. Ils sortent lentement et c'est ainsi que m'absentant deux minutes, les huit poussoirs étaient au sol. Cela m'oblige à faire une série de mesures et calculs pour pouvoir retrouver leurs emplacements respectifs! Cette opération sera faite lorsque le moteur sera remonté.
Donc pour éviter ce problème, le mieux est de repèrer les poussoirs en les remettant dans l'ordre dans une boite.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020115.jpg

Démontage de la culasse
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020116.jpg

18 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 19 Mai 2008 - 0:44

prepazim


En rodage
En rodage
2/Démontage de l'arbre moteur et transmission:

Démontage de l'embrayage:
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020117.jpg

On a donc ces pièces qui constituent cet embrayage trés typé automobile.
Il s'agit là des pièces nettoyées avec les pièces d'usures neuves!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020118.jpg

Démontage de la cloche d'embrayage:
3 vis torx dont les empreintes ont cèdé. Prendre le bon outil et forcer en étant bien dans l'axe du boulon. Heureusement Super Perçeuse est là!
Une fois démontée, la cloche montre ses entrailles
On voit bien la roue libre du démarreur et le système d'entrainement de l'alternateur. Bien ranger les vis et maintenir dans l'ordre les pièces!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020119.jpg

Maintenant cela se passe en dessous.
Démontage de la pompe à huile/ eau, pas compliqué.
Démontage du carter inferieur, celui qui contientnl'huile. On en arrive à cela:
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020120.jpg
Il s'agit de l'abre moteur avec son dispositif d'amortissement de couple; le gros cylindre contient des tampons en cahoutchouc. Aucune difficulté particulière mais toujours un bon repérage des différentes pièces.

On a enfin un bloc presque nu et qui est transportable aisément sans grue d'atelier car l'ensemble désormais doit peser 25/30 kilos.
Maintenant il a sa place sur l'établi!
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020219.jpg

19 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 19 Mai 2008 - 1:39

prepazim


En rodage
En rodage
3/Remise en état de la culasse:

Ma remise en état ne sera que basique, car elle ne consistera qu'à un remplacement des différents joints et une amélioration de l'étancheité

Démontage des soupapes: là il vous faut normalement en lève soupape Moi je n'en ai pas alors je m'en suis fait un avec une vieille colonne à perçeuse que j'ai modifié. En fait j'ai utilisé une rallonge de douille à empreinte carrée, la partie femelle ayant été usinée à la disqueuse afin de permettre une surface d'appui avec un accés pour pouvoir saisir les clavettes de soupapes. Cette rallonge modifiée a ensuite été soudée sur un support qui s'adapte sur la colonne de perçeuse.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020121.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020122.jpg
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020123.jpg
Il faut ensuite fabriquer un chassit en bois qui incline la culasse de manière à permettre une translation de l'outil dans l'axe de la soupape.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020124.jpg

Ainsi toutes les soupapes ont été démontées.
ATTENTION, il est nécéssaire de conserver l'ordre des soupapes et de leurs ressorts. Les pièces se sont "usinées" entre elles et ne sont ajustées; elles ne sont donc pas interchangeables!
Moi j'ai fait une petite nappe reprenant le dessin de la culasse mentionnant le côté distribution, échappement et admission. Il ne reste plus qu'à positionner les soupapes dessus à l'identique que le montage dans la culasse.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020125.jpg

Nettoyage de la culasse: nettoyage du plan de joint, moi j'utilise en tampon vert, cela marche trés bien et il ne raye pas l'aluminium.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020126.jpg
nettoyage avec du gasoil (trés bon degraissant non corrosif), interieur et exterieur de la culasse. Finition avec le nettoyeur haute pression suivi immédiatement d'un essuyage et un soufflage à l'air comprimé.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020127.jpg

Nettoyage des soupapes: enlever calamine sur les soupapes (Echappement) cela à l'aide d'un outil genre tourne vis. ATTENTION ne pas rayer ou abîmer les surfaces de contact ou de translation des soupapes. Donc ne pas toucher les tiges et les chanfreins en appui sur les sièges!
Vérifier qu'aucune soupape n'est tordue, cela en les positionnant debout sur une plaque de verre et en les faisant tournet autour de leurs axes. Si on observe un mouvement de la queue, la soupape est tordue, personnellement toutes mes soupapes sont bonnes.

Une fois la culasse propre et les soupapes nettoyées, test de l'étancheité:
Remettre les soupapes dans leurs guides respectifs, mettre une bougie et remplir d'eau la chambre de combustion. A l'aide de la souflette, injecter de l'air comprimé dans les orifices d'admission et d'échappement en appuyant sur la soupape correspondante. Si l'étancheité est bonne on ne constate pas la présence de bulles dans l'eau. Si c'est le cas l'étancheité est défectueuse. Pour mon cas, quelques légères formation de bulles.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020128.jpg

Je sais que le rodage soupape n'est pas toujours aprecié par les spécialistes et que le sujet est encore au coeur de plusieurs débats, toujours est-il que j'ai décidé de faire un petit rodage soupape avec de la pâte faiblement abrasive juste pour parfaire le contact entre la soupape et son siège. Aprés cette opération, aucune fuite n'a été constatée.

Démontage des joints de queue de soupape. Pour procéder à cela, j'ai dû usiner une petite pince à bec, l'usinage consistant simplement à faire une saignée épousant le rebord du joint.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020129.jpg

Remontage des soupapes lesquelles en place recevront leurs nouveaux joints de queue. Remise en place des coupelles et des clavettes.
https://i42.servimg.com/u/f42/11/32/62/93/p1020220.jpg

A SUIVRE...

20 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 19 Mai 2008 - 11:06

Invité


Invité
un mot ,total respect

21 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 19 Mai 2008 - 11:26

riderbilly


Membre a vie
Membre a vie
:bien: voilà qui me semble du trés bon boulot.
continue comme ça

22 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 20 Mai 2008 - 21:51

Oliew


Membre a vie
Membre a vie
Je continue et persiste à dire... merci à toi pour ce superbe boulot et tout en photos détaillées :bien: :bien:
C'est génial...!!!
Au moins si un jour... je veux un K11 tout neuf (le mien) je sais comment faire :bien: :siffle:

http://fbvow.free.fr/

23 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 20 Mai 2008 - 22:16

Jack


Membre a vie
Membre a vie
Superbe reportage d'un super boulot , chapeau ..

24 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 20 Mai 2008 - 22:22

Jean-pierre


Membre a vie
Membre a vie
Impressionnant, talentueux dans le travail et sur les CR's. :bien:

25 Re: Restauration BMW K1100LT le Mer 21 Mai 2008 - 12:44

Cocobel'oeil


Bmiste de Bronze
Bmiste de Bronze
Si t'as pas de pièces en trop au remontage..... Bravo :bien:

Même sur une mobylette j'oserai pas aller aussi loin dans le démontage pale

26 Re: Restauration BMW K1100LT le Mer 21 Mai 2008 - 13:17

Invité


Invité
Dire que je me prépare psychologiquement 24 H avant de faire une simple vidange !!!!

Ganesh :out:

27 Re: Restauration BMW K1100LT le Mer 21 Mai 2008 - 14:12

Snoopy95


Membre a vie
Membre a vie
Vraiment super-travail, que dire devant autant de compétence :bien: :bien: :bien: :bien:

http://www.facebook.com/profile.php?id=1007283042&ref=name

28 Re: Restauration BMW K1100LT le Mer 21 Mai 2008 - 18:06

guytoumotoguy


Jeune pilote
Jeune pilote
14 30 ,tu met quoi comme peinture sur le carenage,si tu n'a pas de cabine et ou la trouve tu?

29 Re: Restauration BMW K1100LT le Mer 21 Mai 2008 - 23:41

prepazim


En rodage
En rodage
30 Avant de me qualifier de talentueux ou de me féliciter, il faudrait d'abord que ma moto roule, et vu tout ce qui a été démonté, nettoyé et repeint cela n'est pas encore gagné! Car je ne suis pas mécanicien ni électricien et encore moins ingenieur motoriste et vu toute l'éléctronique embarquée dans nos chères et tendres, je crains le pire!!!!
Enfin je reste optimiste sinon je n'ai plus le courage de la terminer.

Pour la peinture du carénage, je vais appliquer un métalllisé, donc base mat + vernis de chez DUPONT.
Elle se trouve chez tous les professionnels de la carrosserie ou de l'automobile.

Peindre dans une cabine n'est pas une nécéssité, cependant elle garantit un meilleur resultat et un meilleur séchage. Cependant des éléments de carénage moto ne sont pas trop volumineux et donc une peinture dans un garage propre et ventilé avec les sols et les murs mouillés pour empêcher le soulèvement de poussières peut donner de bons resultats.
:bien:

30 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 3:34

meca-syl


Membre a vie
Membre a vie
prepazim a écrit:30 Avant de me qualifier de talentueux ou de me féliciter, il faudrait d'abord que ma moto roule, et vu tout ce qui a été démonté, nettoyé et repeint cela n'est pas encore gagné! Car je ne suis pas mécanicien ni électricien et encore moins ingenieur motoriste et vu toute l'éléctronique embarquée dans nos chères et tendres, je crains le pire!!!!
Enfin je reste optimiste sinon je n'ai plus le courage de la terminer.

si tu crains le pire,puisque tout est démonté,c'est pas trop difficile de contrôler ton faisceau et de lui refaire une petite santé.

il est vrai que ce genre de manoeuvre reste toujours impressionnante pour le plus grand nombre,mais si des hommes ont su étudier,fabriquer,assembler des élément ensemble pour obtenir un mécanisme quelquonque,d'autres hommes sont capable de démonter,réparer,voir améliorer ces systèmes sans même avoir étés formés pour cela.
sur ce point,je te rejoints et on ne peux que te feliciter.
ce n'est pas ton premier coup d'éssai sur base mécanique,c'est juste un autre moteur.
cela ne reste qu'une machine et ta passion mécanique aura raison d'elle,c'est sûr!

restes optimiste,si tu continues méthodiquement comme tu l'as fait jusqu'a maintenant,il n'y a aucune raison qu'elle ne roule pas.
tu seras même certainement étonné de constater qu'elle démarrera comme si tu venais de t'en servir,j'en suis certain.

le jour de la mise en route,amorçes ta pompe trois ou quatre fois de suite,histoire de mettre le circuit en pression,ouvres la poignée en grand,appuis sur le bouton magique et ressent ce sentiment de fierté t'envahir. :wink: vrooommmmmmm!!!

31 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 14:21

Invité


Invité
Tout simplement bravo... pour le travail ainsi que pour le reportage!!!
A vous lire, cela paraît si simple...
Si quelqu'un tente l'expérience près de chez moi, ca me plairait de pouvoir suivre un tel travail en live...

32 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 16:40

Invité


Invité
C'est de la magie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

bravo, bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

33 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 16:57

bucheron08-1


Gros Rouleur
Gros Rouleur
Visiblement c'est du trés beau travail. Quand on voit les pièces avant et après ça laisse réveur. Je ne comprend trop la polémique du rodage de soupape? pour moi c'est rédibitoire, mais bon. Pour la culasse, comment as tu vérifié la planéité de la surface.
En tout cas chapeau. Superbe travail :bien: :bien:

34 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 17:06

Invité


Invité
Non de Diou, le Sorcier de la K11 :out:

35 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 17:29

prepazim


En rodage
En rodage
La polémique du rodage soupape vient de là
http://www.nobug.be/2CV/Soupapes.html

Concernant la culasse, je suis parti du principe qu'elle est était bonne et faute de marbre aucune vérification de planeité n'a pu être faite. L'analyse de l'ancien joint de culasse a démontré que la culasse n'avait pas de défaut. Si l'ordre de dévissage des vis est respecté la culasse ne doit pas se déformer.

Suite à l'intervention de Meca-syl, il faut préciser que le remontage de la culasse impose obligatoirement le changement des vis de culasse (2.30 euros X 10 = 23 euros). La RTM indique un serrage compris entre 3.5 et 4.5 m.daN alors que le manuel atelier préconise un serrage de 2.0 m.daN suivi d'un serrage angulaire. C'est cette dernière technique que j'ai employé.
Merci à Meca-syl qui par son experience complète ce post!
D'ailleurs n'hésitez pas à me demander des précisions.

36 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 17:46

bucheron08-1


Gros Rouleur
Gros Rouleur
Les vis de la culasse, j'avoue que je n'y aurais pas penser, le joint bien sûr. A quoi est du cette différence de couple de serrage. La RTM s'appuie normalement sur les données du fabricant, non?
Merci des éclairsissement apportés.
:bien:

37 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 18:05

reder29


Bmiste d'Or
Bmiste d'Or
prepazim a écrit:Peindre dans une cabine n'est pas une nécéssité, cependant elle garantit un meilleur resultat et un meilleur séchage. Cependant des éléments de carénage moto ne sont pas trop volumineux et donc une peinture dans un garage propre et ventilé avec les sols et les murs mouillés pour empêcher le soulèvement de poussières peut donner de bons resultats. :bien:

Tout à fait d'accord avec toi ! C'est de cette manière que j'ai procédé pour la peinture des 2 motos, ventilation propreté et j'ai aussi humidifié le sol !
Le résultat est plus que convenable à mon goût !

A noter quand même que le matériel, la préparation du support et la qualité de la peinture sont des points importants aussi !
Pour la partie mécanique, je fais comme toi j'apprends au fur et à mesure, il faut simplement oser...mes des fois c'est dur !! :wink:

http://bmw.k75rt.perso.neuf.fr/

38 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 20:58

prepazim


En rodage
En rodage
Pour le couple de serrage qui différe entre la RTM et le manuel atelier, je pense que cela revient au même en définitive. Les techniques différent mais je pense que le serrage + celui angulaire du manuel atelier équivaux à un serrage unique mentionné dans la RTM.
Avis aux spécialistes... geek

39 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 21:03

abarthh


Administrateur
Administrateur
beaucoup d'anciens couples de serrages ont ete remplacés par le serrage angulaire beaucoup plus usité de nos jours , mais la valeur de force en elle meme ne change pas, il faut juste avoir 2 outils au lieu d'un , car les premiers serrages sont quasiment toujours donnés en valeur de couple et le serrage final en valeur angulaire


_____________________________


C'est en forgeant que l'on devient forgeron, mais ce n'est pas en se mouchant que l'on devient moucheron
http://www.sauvignymeuse.fr/

40 Re: Restauration BMW K1100LT le Jeu 22 Mai 2008 - 21:09

bucheron08-1


Gros Rouleur
Gros Rouleur
abarthh a écrit:beaucoup d'anciens couples de serrages ont ete remplacés par le serrage angulaire beaucoup plus usité de nos jours , mais la valeur de force en elle meme ne change pas, il faut juste avoir 2 outils au lieu d'un , car les premiers serrages sont quasiment toujours donnés en valeur de couple et le serrage final en valeur angulaire

Merci à vous deux. Encore une journée ou j'aurai apris quelque chose. Ce qui n'est pas difficile vu mon niveau en mécanique.
Embarassed Embarassed

41 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 27 Mai 2008 - 20:10

prepazim


En rodage
En rodage
4/Remise en état de la pompe à eau/ pompe à huile:

Que cette opération m'inquiètait, tellement l'aspect exterieur de la pompe était pourri! Je n'ai pas de photo et c'est mieux comme ça, cela évitera à certain d'avoir des cauchemards!!!
Plus sérieusement, nos chéres K11 et autres petites soeurs ont cette fameuse pompe à eau et huile sur un seul et même arbre. Cette particularité offre l'avantage d'avoir une bonne accessibilité mécanique concernant cet organe, le désavantage c'est que l'arbre en question a tendance à mal vieillir. Forcément, ma moto ayant eu un traitement peu enviable, mon arbre était marqué par la rouille et même pire, une canalisation de lubrification était bouchée, mais j'y reviendrai plus tard.

Je commence par démonter l'arbre. Aucune difficulté, aprés avoir ouvert le carter et désolidariser l'ensemble du bloc moteur, il faut retirer une vis pour désolidariser la turbine, ensuite il suffit de sortir l'arbre de son logement... Trés mauvaise surprise, mon arbre est marqué par de la corrosion et de ce fait l'étancheité est douteuse.

Un arbre neuf coûte plus de 120 euros, alors il reste une technique assez simple pour conserver notre vieil arbre marqué: l'USINAGE!
Pas de panique, il suffit de possèder une perçeuse, une à colonne c'est encore mieux! Munissez-vous d'un morceau de tige filetée correspondant au filetage de l'arbre avec un écrou adéquat.

Monter l'ensemble comme la photo qui suit:

Monter l'ensemble sur le mandrin, la tige filetée étant vissée dans l'arbre et bloquée par l'écrou. La tige filetée sert donc de montage d'usinage pour éviter de marquer l'arbre avec le mandrin et aussi pour permettre une accessibilité de la surface complète à traiter.
Aprés avoir donc mis en rotation le mandrin, on usine l'arbre avec du papier abrasif lequel on fait parcourir de manière homogéne sur l'ensemble de l'arbre.

Personnellement j'ai commencé avec du papier abrasif "120" puis "240" puis "600" à l'eau, pour terminer avec du "1000" à l'eau. (Ces numéros indiquent le nombre de grains abrasifs au centimètre carré!). J'ai encore terminer l'opération avec du MIRROR. Enfin voilà le resultat:

La photo n'est pas trés parlante, car on voit des traces de doigts, c'est plus beau en vrai!
Attention, cette technique est valable dans le cas de traces peu profondes car un "usinage" trop important risque d'avoir des répercussions négatives dans les ajustements des joints et bagues!

Aprés l'arbre remis en état, on va s'occuper du carter de pompe. Aprés avoir retiré le segment râcleur, le joint à lèvre, opération réalisée avec un simple chasse goupille (Attention de ne pas rayer les portées), je procéde à un nettoyage haute pression car j'ai cette si caractèristique poudre blanche qui est présente dans le carter côté pompe à eau et cela principalement au niveau du segment râcleur et joint à lèvre où justement mon arbre a été marqué. Alors opération Kärcher pour un nettoyage à trés haute pression. Ensuite lors du séchage avec la soufflette à air comprimé, mauvaise surprise: un orifice de lubrification est bouché par cette substance calcaire. Il s'agit d'un point à vérifier car c'est peut-être un problème chronique sur nos machines.
(C'est là où le fil de fer est introduit)

Donc débouchage avec un fil de fer

Cet orifice bouché mon arbre côté pompe à eau n'était plus lubrifié entre le joint à lèvre et le segment râcleur d'où l'usure excessive constatée.
Aprés avoir acheté un nouveau segment rêcleur et un nouveau joint à lèvre, remontage de l'ensemble dans le bon ordre et avec un peu d'huile.




J'ai utilisé des douilles au diamètres adaptés afin de rentrer en force les différents éléments constituant l'ensemble.
ATTENTION, le segment râcleur est trés fragile, le montage doit être opèré avec délicatesse! (Pièce en tôle fine)

Derniére étape (pour les maniaques), on va s'occuper de l'aspect. Alors encore une fois dérouillage, grattage, ponçage. C'est vrai il s'agit d'une pièce en alu, donc pas de rouille; bein si, l'alu s'oxyde et mon carter de pompe en est la parfaite illustration.
Enfin une fois la pièce bien grattée et correctement nettoyée et dégraissée, on en arrive à cela aprés une mise en apprêt.

Puis mise en peinture, toujours au pistolet pneumatique.


NB. J'ai changé la présentation avec des photos directement visibles sur le forum, si cela ralentit trop l'ouverture du post je changerai pour revenir à la même présentation qu'au début. Faites le moi savoir! :gnii:



Dernière édition par prepazim le Mar 27 Mai 2008 - 20:50, édité 1 fois

42 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 27 Mai 2008 - 20:46

Torti


Livreur de Pizza
Livreur de Pizza
Ca me laisse sans voix...bravo à toi !

43 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 27 Mai 2008 - 22:39

reder29


Bmiste d'Or
Bmiste d'Or
Je n'aurais qu'un mot à dire.......c'est beau !!! :bien:

http://bmw.k75rt.perso.neuf.fr/

44 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 27 Mai 2008 - 22:48

Soustelle


Bmiste d'Argent
Bmiste d'Argent
reder29 a écrit:Je n'aurais qu'un mot à dire.......c'est beau !!! :bien:


et passionant, on attend lla semaine prochaine et le prochain épisode.

45 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 21 Juil 2008 - 10:34

boles


Apprenti BM'Ist
Apprenti BM'Ist
c'est l'hallu, je viens d'acquérir une de nos merveilles et j'ai pas encore mis les doigts dedans (pour le peu que je vais faire) etlà, je suis EPOUSTOUFLE !! c'est un post de malade, le best one. Franchement, ca donne un peu envie même si je ne m'y connais pas du tout.
Quand on parle d'orfévrerie, on n'en est pas loin ...

Chapeau bas mr

46 Re: Restauration BMW K1100LT le Lun 21 Juil 2008 - 11:25

BM


Gros Rouleur
Gros Rouleur
Je me demande franchement comment c'est possible...Quelle passion :)

47 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 22 Juil 2008 - 2:27

prepazim


En rodage
En rodage
Bounjour à tous et excusez mon silence ces derniers temps.
Merci pour vos encouragements!
Avant de poursuivre, je tiens juste à apporter une remarque à mes derniers commentaires. L'orifice de graissage que j'avais définis ainsi et qui chez moi était bouché sur la pompe à eau, en fait il ne s'agit pas d'un orifice de graissage. Aprés observation de l'ensemble monté, j'ai compris l'interêt de cet orifice.
Il s'agit en fait d'un conduit qui en cas de déféctuosité du dispositif d'étancheité de l'arbre de pompe permet aux fluides de ne pas se mélanger et donc de s'évacuer à l'exterieur du moteur. Ainsi si vous constatez une fuite de liquide de refroidissement à la sortie de cet orifice, il s'agit d'une usure du segment râcleur, si vous constatez la présence d'huile; alors le joint torique côté pompe à huile est usé.
Il s'agit d'un orifice souvent bouché car il est exposé aux projection de saleté de la roue avant et le liquide de refroidissement en sèchant a tendance à générer de l'oxyde qui à long terme peu boucher le trou.
J'allais oublier de vous le localiser, il est situé sur le carter d'huile moteur derrière la pompe à eau:
PS. la photo montre le moteur à l'envers!

48 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 22 Juil 2008 - 3:29

prepazim


En rodage
En rodage
5/REMONTAGE DU MOTEUR

Aprés avoir nettoyé et contrôler l'état de l'ensemble des petites pièces qui constitue l'ensemble du moteur, passons au remontage.

JE PRECISE QUE L'ENSEMBLE DES OPERATIONS QUI SUIVENT ONT ETE REALISEES AVEC LES OUTILS ADAPTES ET LES SERRAGES DES VIS ONT FAIT L'OBJET D'UNE UTILISATION SYSTEMATIQUE D'UNE CLE DYNANOMETRIQUE AVEC LORSQE CELA A ETE NECESSAIRE L'USAGE DE FREIN FILET.

-Remontage de l'arbre de sortie moteur avec son amortisseur
Attention à bien positionner le circlips qui bloque le petit roulement au bout de l'arbre et bien sûr remettre des joints neufs, ici en rouge:


-Mise en place du carter d'huile, le remontage s'effectue ici avec des vis neuves en inox sans oublier la fameuse pâte à joint:


-Remontage de la roue libre et du pigon de démarreur:
Attention au sens du ressort serpentin




-Mise en place d'un joint neuf de l'arbre de sortie moteur:


-Remontage de la cloche d'embrayage
Toujours en utilisant la pâte à joint!


-Remontage du plateau d'embrayage et son joint neuf:
Utiliser un petit montage pour immobiliser en rotation le plateau, cela peut se faire avec des petites pattes percées qui se vissent dessus et qui prennent appui sur les moulures internes de la cloche.


-Mise en place des pipes d'admission avec ses joints neufs:


-Mise en place des injecteurs toujours avec des joints neufs:


-Mise en places des manchons neufs:


-Mise en place du boitier de refroidissement sur la culasse avec son joint neuf:


-Remise en place de la rampe de papillons et sa boîte à air:
Le tout a été nettoyé avec soin et l'ensemble des durites et joints ont été changés.


Le reste du montage sera réalisé, moteur monté dans la cadre pour des raisons pratiques.

49 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 22 Juil 2008 - 3:29

meca-syl


Membre a vie
Membre a vie
prepazim a écrit:Bounjour à tous et excusez mon silence ces derniers temps.
Merci pour vos encouragements!
Avant de poursuivre, je tiens juste à apporter une remarque à mes derniers commentaires. L'orifice de graissage que j'avais définis ainsi et qui chez moi était bouché sur la pompe à eau, en fait il ne s'agit pas d'un orifice de graissage. Aprés observation de l'ensemble monté, j'ai compris l'interêt de cet orifice.
Il s'agit en fait d'un conduit qui en cas de déféctuosité du dispositif d'étancheité de l'arbre de pompe permet aux fluides de ne pas se mélanger et donc de s'évacuer à l'exterieur du moteur. Ainsi si vous constatez une fuite de liquide de refroidissement à la sortie de cet orifice, il s'agit d'une usure du segment râcleur, si vous constatez la présence d'huile; alors le joint torique côté pompe à huile est usé.
Il s'agit d'un orifice souvent bouché car il est exposé aux projection de saleté de la roue avant et le liquide de refroidissement en sèchant a tendance à générer de l'oxyde qui à long terme peu boucher le trou.
J'allais oublier de vous le localiser, il est situé sur le carter d'huile moteur derrière la pompe à eau:
PS. la photo montre le moteur à l'envers!

à mon avis,tu va pas assez sur les posts mécanique de k.
mais vaut mieux que ce soit redit et reredit que pas du tout. :bien:

amicalement,

50 Re: Restauration BMW K1100LT le Mar 22 Juil 2008 - 3:33

prepazim


En rodage
En rodage
meca-syl a écrit:
prepazim a écrit:Bounjour à tous et excusez mon silence ces derniers temps.
Merci pour vos encouragements!
Avant de poursuivre, je tiens juste à apporter une remarque à mes derniers commentaires. L'orifice de graissage que j'avais définis ainsi et qui chez moi était bouché sur la pompe à eau, en fait il ne s'agit pas d'un orifice de graissage. Aprés observation de l'ensemble monté, j'ai compris l'interêt de cet orifice.
Il s'agit en fait d'un conduit qui en cas de déféctuosité du dispositif d'étancheité de l'arbre de pompe permet aux fluides de ne pas se mélanger et donc de s'évacuer à l'exterieur du moteur. Ainsi si vous constatez une fuite de liquide de refroidissement à la sortie de cet orifice, il s'agit d'une usure du segment râcleur, si vous constatez la présence d'huile; alors le joint torique côté pompe à huile est usé.
Il s'agit d'un orifice souvent bouché car il est exposé aux projection de saleté de la roue avant et le liquide de refroidissement en sèchant a tendance à générer de l'oxyde qui à long terme peu boucher le trou.
J'allais oublier de vous le localiser, il est situé sur le carter d'huile moteur derrière la pompe à eau:
PS. la photo montre le moteur à l'envers!

à mon avis,tu va pas assez sur les posts mécanique de k.
mais vaut mieux que ce soit redit et reredit que pas du tout. :bien:

amicalement,


J'avais pas vu!...

Alors pas encore couché!tafume

51 Re: Restauration BMW K1100LT Aujourd'hui à 5:56

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum